Discrimétrages, Clap d’or 2018 pour le lycée d’Auch et la fédération du Gers

photo2

La fédération du Gers (pour la seconde année) a présenté une création audiovisuelle née du partenariat entre Ligue et lycée Le Garros d’Auch en particulier la classe de 2nde option Arts du cirque. Ce court métrage se nomme « Chut(E) »: une création en jouant avec les émotions du public dénonce la descente aux enfers que subissent acteurs et victimes de discriminations. L’isolement qui torture, le silence qui cautionne. Les auteurs ont souhaité laisser une large place à la réflexion et au débat.

Du 29/06 au 01/07 : 3ème congrès du CLIC dédié aux classes inversées et aux pédagogies actives

Banner_3_ConvertImage_1_1[1]

Organisé par l’association Inversons la classe!, dont la Ligue est partenaire, ce congrès aura lieu à Paris, à l’Université Paris V Descartes. Au programme : ateliers et tables rondes, conférences, retours d’expériences, échanges informels… Pour cette 3ème édition, enseignants, chercheurs, partenaires, associations se retrouveront autour du thème du « changement de posture ». Plus qu’un congrès, le Clic est un lieu de co-formation participative pour les enseignants.

Climat scolaire : une approche systémique, ressources pour les équipes et contacts pour les fédérations

1_image_men_amelioration-du-climat-scolaire_242966[1]

Ressources ici présentées et organisation des groupes dans les territoires invitent les équipes, chargés de mission éducation dans les fédérations à mieux s’en saisir et de se rapprocher des personnes référentes dans les rectorats pour se faire identifier si ce n’est déjà le cas comme ressource locale, pour développer tout autant un programme de prévention des violences, ou d’amélioration du climat scolaire, prenant en compte toutes les parties ; acteurs, lieux, temps péri-scolaires ou extra-scolaires sont aussi importants que ce qui peut se passer dans le « dedans ».

Au collège d’Aytré, un dispositif de formation qui réunit acteurs éducatifs, enseignants et élèves

Diapositive8

Ce dispositif de formation rassemble des cadres de l’éducation, des acteurs de la Ligue, des enseignants et des élèves autour d’un plan de développement pour un établissement. À Aytré (académie de Poitiers), la formation s’est articulée autour de deux questions : comment « recueillir » des informations dans un établissement ? Et comment les analyser et les «utiliser» pour en tirer un plan d’action plus efficace pour les jeunes? Plus largement, il s’agit d’identifier de nouvelles formes de travail entre les équipes enseignantes, avec leurs élèves, et avec des partenaires.

Comité national Éducation et formation tout au long de la vie : compte-rendu de la séance du 12 janvier 2018

chantier_vie_asso_pleniere_27fevrier

Le CNE-FTLV est le lieu de conceptualisation politique et stratégique de la Ligue ; il a vocation à répondre à la question « qu’est-ce que sont l’éducation et la formation, aujourd’hui, à la Ligue ? »

a/ Comment favoriser la construction de parcours individualisés de formation initiale et tout au long de la vie, prenant en compte tous les espaces d’apprentissage ?

b/ Comment initier une démarche d’évaluation des apports à la construction des savoirs et des compétences de nos espaces éducatifs non formels (vie associative) et formels (formation professionnelle par exemple) ?

Compte rendu du « Comité national Éducation et formation tout au long de la vie » du 3 avril

cne 3 avril

Cette session a été consacrée aux évolutions de la formation continue à l’ère du numérique, au moment où la formation à distance devient une nécessité pour un réseau tel que la Ligue de l’enseignement.

Comment est-on passé de l’éducation permanente à la formation permanente puis à la formation professionnelle, et à la conception du parcours individuel de formation ?

Il s’agit d’aider étayer notre positionnement de mouvement d’éducation populaire dans la tension connue entre formation du citoyen et formation du travailleur ; l’enjeu est de resserrer des liens stratégiques entre nos secteurs d’activités, en écho aux besoins sociaux actuels et à notre identité politique.

Établissements scolaires : les élèves ont des droits dont ils n’ont pas connaissance

raecover[1]

Dans son rapport d’activité 2017, le Défenseur des droits consacre tout un chapitre aux enfants qui doivent « exister comme acteurs et sujets de droit ». Le Défenseur « protège des droits encore trop peu connus par les établissements scolaires » notamment. Il évoque la possibilité pour les enfants de se défendre dans le cas d’une procédure disciplinaire et le droit d’être entendus ».

Les routes de l’esclavage, série télé à découvrir, pour en débattre (Paris en mai)

Prochainement-sur-ARTE-Les-routes-de-l-esclavage[1]

ARTE diffuse, le 1er mai à 20h50, «Les routes de l’esclavage», réalisé par Daniel Cattier, Juan Gélas, et Fanny Glissant, lors d’une soirée spéciale avec la diffusion des 4 épisodes de la série pour raconter sans détours l’origine et l’explosion mondiale de ce phénomène qui consiste à posséder l’autre : «476-1375 : Au-delà du dessert» ; «1375-1620 : Pour tout l’or du monde» ; «1620-1789 : Du sucre à la révolte» ; «1789 – 1888 : Les nouvelles frontières de l’esclavage». Paris en fait un débat

Construire une société apprenante, le rapport Taddei, 30 propositions et la Ligue

Couv-Rapport-FT[1]

« Un plan pour co-construire une société apprenante », le chercheur livre 30 propositions visant à créer un « service public de la société apprenante ». L’objectif : « permettre à tous d’intensifier la recherche, de faciliter l’accès de tous à la formation, aux expériences et aux résultats, et impliquer le plus grand nombre dans la conduite de projets innovants. »

Certaines des propositions intéressent plus directement les domaines en éducation et en formation que la Ligue et ses fédérations investissent

Clés pour la réussite d’activités péri-scolaires, l’exemple des maths (rapport Villani)

21-mesures-enseignement-mathematiques_896195.43[1]

le chapitre 6 s’intitule « Mathématiques et société »; deux parties intéressent très directement la Ligue et ses domaines d’activités propres: la relation aux parents, et les activités sur les temps péri-scolaires.

La clé de la réussite est tenue par l’encadrement et le sens que le chef d’établissement trouve dans la collaboration avec les partenaires; c’est à dire d’abord, sa connaissance des acteurs, le sentiment de leur pertinence et l’organisation du travail qu’il promeut auprès de ses équipes en interne.

Lancement du Comité national Éducation et Formation tout au long de la vie

cne1

Constitué d’administrateurs, de représentants du réseau – notamment de l’Usep – et de spécialistes des questions éducatives et du secteur de la formation, ce Comité national a pour vocation, dans la continuité du plaidoyer de la Ligue pour l’École que nous voulons (2005) et de l’Appel de Bobigny (2010), d’accompagner notre réflexion autour de l’actualité éducative et de favoriser la création d’une culture commune autour des grands enjeux de la formation.

Lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes : la Ligue participe à la concertation

Screenshot-2018-1-25 DP concertation lutte contre la pauvreté_Vdef docx - dp_concertation_lutte_contre_la_pauvrete_vdef doc[...]

Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé et Olivier Noblecourt, Délégué interministériel à la prévention et à la lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes, ont lancé une concertation sur la stratégie de prévention de lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes, qui aboutira à des propositions remises au président de la République en avril 2018. La Ligue de l’enseignement participe activement aux travaux.

Devoirs faits: « Mets-toi ça dans la tête ! », quelques pratiques efficaces selon les science cognitives

Mets toi ca dans la tete

« Mets-toi ça dans la tête ! » : Les stratégies d’apprentissage à la lumière des sciences cognitives Peter C. Brown, Henry L. Roediger, Mark A. McDaniel, Mets-toi ça dans la tête ! Les stratégies d’apprentissage à la lumière des sciences cognitives, éditions Markus Haller, 2016 « Apprenez la leçon pour la semaine prochaine ». Savoir apprendre … Continuer la lecture de « Devoirs faits: « Mets-toi ça dans la tête ! », quelques pratiques efficaces selon les science cognitives »

Opération 20 000 livres pour Saint-Martin, la solidarité et l’éducation en actes

Ouragans-Irma-et-Maria-les-degats-estimes-a-pres-de-2-milliards-d-euros[1]

Opération 20 000 livres : Le cyclone Irma a laissé des terres dévastées à Saint-Martin et à Saint-Barth; et des jeunes sans plus aucun encadrement ni matériel pour commencer l’année scolaire. Dans les tous premiers jours, s’est initié un exemple de collaboration entre rectorat local, Ligue de l’enseignement et partenaires associatifs, et économiques; en voici le chainage, rapide et inédit entre des organisations ou des instances peu habituées à la collaboration dans des conditions plus ordinaires:

Semaine de la Classe Inversée, 24 janvier – 4 février 2018, et la Ligue

logoCLISE2018-1-300x300[1]

L’association « Inversons la classe » fédère depuis deux ans les initiatives des enseignants de terrain autour des pratiques numériques dites de « classes inversées » sur l’ensemble du territoire à présent. Elle est initiatrice de la Semaine de la classe inversée généralement en janvier puis d’un congrès national, Elle s’est rapprochée depuis plusieurs mois de la Ligue et a participé à nos côtés au Salon de l’éducation.
Deux temps forts pour mutualiser, développer et mettre en réseau les acteurs de l’éducation et du numérique, et la Ligue !

Changer le bac pour changer le lycée ? Notre contribution à la consultation nationale

vesoul04

Ex-directeur de Sciences Po Lille, Pierre Mathiot a remis fin janvier son rapport sur la réforme du baccalauréat à Jean-Michel Blanquer, après plusieurs semaines de consultation et de rencontres avec les acteurs de l’éducation et de l’enseignement scolaire (enseignants, représentants des élèves et des parents d’élèves, organisations syndicales, etc.). Retrouvez notre contribution, présentée à l’occasion d’une audition par Pierre Mathiot et son équipe.

Devoirs faits, ce que les neuro-sciences disent et ce que les pédagogues peuvent en faire

image002[1]

« Une école, une formation qui font réussir se préoccupent de faire prendre conscience à l’apprenant de son profil d’apprentissage», nous avertit André Giordan2. « Pour réussir, reconnaître qu’il existe d’autres façons de faire et de s’y essayer est un « plus » incontournable.

Plus on sait pratiquer différemment, plus on possède d’outils et de ressources, plus l’apprendre sera aisé. Face à une activité nouvelle, l’apprenant cherche en permanence à repérer la manière de faire la plus adaptée…

Devoirs faits, zone d’innovation ? Apprendre par les détours

5a59d7ab-bb4a-4d09-90bc-f83408683941[1]

L’émiettement du temps et la parcellisation des tâches dans le travail des professeurs, comme pour les élèves, ne sont pas une fatalité. Jusqu’où ira la taylorisation du collège ? Les élèves sont trop formatés au système dans lequel ils ont été plongés. D’ailleurs, nous aussi. Comment redonner du sens avec des alternatives qui ne soient pas étiquetées « scolaire-scolaire » ?

Un réel travail de réflexion est à mener à la fois par les équipes disciplinaires et par les équipes interdisciplinaires sur l’habillage de la tâche. Quel est le détour qui permettrait de rendre plus efficace la mobilisation de l’attention des élèves, de donner la petite couleur différente ?

Devoirs faits, c’est la différenciation pédagogique dans l’établissement dont il est question

508[1]

Il s’agit d’une organisation collective de la différenciation, pas que de « devoirs faits

La pédagogie de l’autonomie ne se réduit pas à des pratiques ponctuelles de travail autonome. Il s’agit d’une orientation pédagogique[1] d’ensemble mettant l’accent sur la participation de l’élève à son apprentissage et la nécessité de lui donner plus d’initiatives et de responsabilités.

Devoirs faits, une approche systémique dans « l’établissement bienveillant »

Etablissement bienveillant Paris^J 2015

« Devoirs faits » est un dispositif qui ne peut s’insérer et réussir que dans un éco-système déjà sensibilisé aux conditions d’apprentissages, aux manières d’apprendre des élèves… et des enseignants.

Un livret produit par l’académie de Paris en 2015 rend compte de cette approche et la fiche 6 propose une carte heuristique des bonnes questions finalement pour toute équipe et pour tout partenaire (la Ligue évidemment), comme autant de possibilités d’améliorer les conditions de travail pour de meilleurs apprentissages.

Devoirs faits, 12 actions innovantes sur l’aide au travail personnel (ATPE)

25510-171129094117451-0[1]

« Devoirs faits » s’inscrit dès cette rentrée dans le cadre d’une réflexion plus globale et systémique de l’aide au travail personnel de l’élève; c’est une partie et un dispositif qui peut être une véritable zone d’innovation si on en comprend bien les enjeux, les processus et les pratiques en cours. Ici, une sélection de 12 actions reconnues et validées comme innovantes; les équipes de la Ligue peuvent puiser quelques idées ou liens pour entrer en relation avec les équipes des collèges ou avec leur interlocuteur académique.

« Devoirs faits »: des pratiques à l’échelle internationale

devoirs_faits_2[1]

Le dispositif « Devoirs faits » lancé dès la rentrée 2017 par le ministre de l’éducation se met en place de manière différenciée selon les académies et selon les établissements; les associations sont parfois sollicitées en direct, parfois déniées ou ignorées. Il est important que nos équipes puissent connaitre quelques clés de lecture pour entrer en connexion avec leurs interlocuteurs (responsable académique du dossier souvent un inspecteur, DASEN, chef d’établissement). La question est systémique et la construction du dispositif ne peut se réduire à une simple prestation.

Ici, la DREIC du Ministère livrait quelques éclairages sur les pratiques dans d’autres pays, pour donner de la vision et des éléments d’analyse aux acteurs de l’éducation.