Mineurs étrangers : insertion réussie grâce à l’école et à la vie associative

samie_carcassonne

À Carcassonne, le Service d’accompagnement de mineurs isolés étrangers (Samie) accueille une cinquantaine de jeunes dans le cadre de la Protection de l’enfance et de la Convention internationale des droits de l’enfant. Scolarisés, ils participent également à la vie associative locale. En les mettant le plus possible au contact de structures externes, le Samie, rattaché à la Ligue de l’enseignement de l’Aude, réussit le pari de l’intégration par l’éducation.

Épicerie solidaire Market Sidou : quand bien manger rime avec solidarité

market_sidou

Depuis janvier 2018, la résidence Habitat Jeunes Roger Sidou à Perpignan, gérée par la Ligue de l’enseignement des Pyrénées-Orientales, a ouvert Market Sidou, une épicerie solidaire. Ce service permet aux résidents de bénéficier de paniers hebdomadaires composés essentiellement de produits frais, pour une participation de 5 €. L’épicerie propose également des ateliers pour soutenir les jeunes dans la gestion de leur vie quotidienne : bien manger, anti-gaspillage, solidarité… autant de clés pour démarrer sereinement leur vie d’adulte.

« À l’Ufolep, on ne cherche pas la victoire à tout prix ! »

ufo-street_adel

Jusqu’en juillet prochain, l’Ufolep (secteur sport affinitaire de la Ligue) organise l’UFO-STREET, un événement dédié aux cultures urbaines qui se décline en plusieurs étapes. Les jeunes de 12 à 17 ans y disputent des tournois de street football dans une ambiance animée par des DJ et des graffeurs. Adel Belkahir a participé au tournoi de Bar-le-Duc, en avril dernier. Il nous décrit sa vision et sa pratique du ballon rond.

Dossier des IEM sur l’avenir des associations sans les contrats aidés

Ce numéro revient sur les conséquences de la baisse des contrats aidés pour le monde associatif, et par répercussion, pour la population. Moins de contrats aidés, c’est moins d’activités d’utilité citoyenne comme l’a martelé Le Mouvement associatif et ses membres (dont la Ligue), au travers de la campagne #Dutilitécitoyenne. A lire également des reportages dans plusieurs associations dans la Vienne et dans l’Oise.