Chilly-Mazarin : la Ligue exige le respect du droit inconditionnel à l’éducation pour tous les enfants résidant en France

chapitre_nature05-1200x800

La ville de Chilly-Mazarin en Essonne s’est illustrée depuis la rentrée scolaire par un nouveau scandale de non application du droit inconditionnel à la scolarisation pour les mineurs de moins de 16 ans. Il est de la responsabilité du ministre de l’Éducation nationale de faire prévaloir le droit à l’École pour tous les enfants, partout sur le territoire de la République.

Quid du principe d’éducation populaire aujourd’hui : audition par le CESE d’Éric Favey, président de la Ligue

e.favey.cese

Qu’en est-il aujourd’hui de ce concept d’émancipation du citoyen face à la montée des inégalités, aux bouleversements de nos sociétés, aux mutations technologiques ou climatiques ? Dans le cadre de sa saisine « l’éducation populaire, une exigence du 21ème siècle », le Conseil économique, social et environnemental (CESE) a auditionné, le 18 septembre dernier, le président de la Ligue de l’enseignement.

Cinéma et convivialité au menu du Festival du film arabe de Fameck

FFAF-2018_affiche

Pendant 10 jours, en octobre, Fameck vit au rythme de son festival dédié au cinéma arabe. Un événement où la culture se vit en grand : une centaine de projections complétées par des débats, des animations pour adultes et enfants, des expositions… le tout autour d’un thé ou d’un couscous. Créé il y a bientôt 30 ans, le festival est coordonné par la Cité sociale de Fameck et la Ligue de l’enseignement de Moselle. L’édition 2018 se poursuit jusqu’au 15 octobre.

Plan pauvreté : un plan qui nourrit des espoirs mais des manques qui justifient une vigilance lucide

1155090-lancement-par-le-president-de-la-republique-de-la-strategie-de-prevention-et-de-lutter-contre-la-pau

Si la « Stratégie nationale de lutte contre la pauvreté » compte des mesures pertinentes en faveur de l’enfance (accès à la santé, restauration scolaire pour les plus démunis), de la petite enfance (accueil des enfants de familles pauvres dans les crèches), ou de la prévention du décrochage pour les 16-18 ans, elle se révèle, en revanche, très en deçà en ce qui concerne l’école.

Faire vivre une réelle ambition sociale, culturelle et citoyenne par l’Éducation

Julien-Cregut-Mollys-Eyes-23-1200x800

La Ligue de l’enseignement prend acte de l’ambition sociale affichée par le ministre de l’Éducation nationale en cette rentrée. Pour autant, les chantiers concrets annoncés par le ministre en relais du Comité Action Publique 2022 nous semblent encore en deçà des défis existants. Pour certains, ils vont dans le sens du renoncement à une réelle ambition de lutte contre les inégalités de réussite éducative.

Mineurs étrangers : insertion réussie grâce à l’école et à la vie associative

samie_carcassonne

À Carcassonne, le Service d’accompagnement de mineurs isolés étrangers (Samie) accueille une cinquantaine de jeunes dans le cadre de la Protection de l’enfance. Scolarisés, ils participent aussi à la vie associative locale. En les mettant le plus possible au contact de structures externes, le Samie, rattaché à la Ligue de l’enseignement de l’Aude, réussit le pari de l’intégration par l’éducation.

Épicerie solidaire Market Sidou : quand bien manger rime avec solidarité

market_sidou

Depuis janvier 2018, la résidence Habitat Jeunes Roger Sidou à Perpignan, gérée par la Ligue de l’enseignement des Pyrénées-Orientales, a ouvert Market Sidou, une épicerie solidaire. Ce service permet aux résidents de bénéficier de paniers hebdomadaires composés essentiellement de produits frais, pour une participation de 5 €. L’épicerie propose également des ateliers pour soutenir les jeunes dans la gestion de leur vie quotidienne : bien manger, anti-gaspillage, solidarité… autant de clés pour démarrer sereinement leur vie d’adulte.

« À l’Ufolep, on ne cherche pas la victoire à tout prix ! »

ufo-street_adel

Jusqu’en juillet prochain, l’Ufolep (secteur sport affinitaire de la Ligue) organise l’UFO-STREET, un événement dédié aux cultures urbaines qui se décline en plusieurs étapes. Les jeunes de 12 à 17 ans y disputent des tournois de street football dans une ambiance animée par des DJ et des graffeurs. Adel Belkahir a participé au tournoi de Bar-le-Duc, en avril dernier. Il nous décrit sa vision et sa pratique du ballon rond.

Dossier des IEM sur l’avenir des associations sans les contrats aidés

Ce numéro revient sur les conséquences de la baisse des contrats aidés pour le monde associatif, et par répercussion, pour la population. Moins de contrats aidés, c’est moins d’activités d’utilité citoyenne comme l’a martelé Le Mouvement associatif et ses membres (dont la Ligue), au travers de la campagne #Dutilitécitoyenne. A lire également des reportages dans plusieurs associations dans la Vienne et dans l’Oise.