• home
  • À la Une
  • Avignon : spectateur mais surtout citoyen grâce à « l’École du spectateur »

Avignon : spectateur mais surtout citoyen grâce à « l’École du spectateur »

bd_2014_avignon-8-1200x800

Jusqu’au 28 juillet, durant le Festival d’Avignon, la Ligue de l’enseignement du Vaucluse propose une programmation de spectacles jeune public dans le cadre de son « École du spectateur, théâtre de rencontres ».

Chaque année depuis 15 ans, pendant le Festival d’Avignon, la Ligue de l’enseignement du Vaucluse anime « L’École du spectateur, théâtre de rencontres ». Elle y propose une programmation de spectacles jeune public pour l’essentiel, mais également public familial ; avec cette idée qu’en fréquentant un théâtre, quel que soit son âge, un enfant se construit comme citoyen et non uniquement comme spectateur. Fidèle à sa mission d’éducation populaire, il s’agit ainsi pour la Ligue de traduire en acte la volonté de Jean Vilar, fondateur en 1947 du festival : permettre à tous les citoyens d’accéder à la culture.

« Les spectacles que la Ligue présente sont tous porteurs d’une question de société qui nous apparaît importante.  Notre objectif est d’accompagner le spectateur dans sa réflexion et sa découverte du monde du théâtre précise Sylvie Brignatz, présidente de la Ligue de l’enseignement du Vaucluse. Un mouvement comme la Ligue doit proposer des actions et des activités qui vont permettre au citoyen éclairé de porter une réflexion sur le monde et d’agir. »

Jusqu’au 28 juillet, des compagnies se succéderont dans des espaces éphémères installés pour l’occasion dans la cour de l’école Pesil-Pouzaraque, située dans le centre-ville d’Avignon. Des animations sont également prévues pour les adultes : ateliers autour du théâtre et rencontres avec les compagnies.

Créer de la mixité
L’École du spectateur accueille le public le plus large possible, dont des enfants des centres de loisirs et des centres sociaux. « Il s’agit pour nous de trouver quelles passerelles mettre en place pour permettre à toutes les populations de venir au Festival d’Avignon. Les prix attractifs permettent aux populations des quartiers populaires d’y venir, mais il reste un pas à franchir qui n’est pas évident » complète Sylvie Brignatz. Il s’agit donc avant tout de toucher des publics qui n’y vont pas ou plus. Pour y parvenir, les compagnies accueillies par la Ligue 84 ont adopté une tarification très attractive : 10 € pour les adultes, 5 € pour les tarifs réduits, et 25 € pour les familles.

Parmi les spectacles, découvrez « Dans l’ombre de Peter Pan » ; « Les vacances de miss Toutambou » ; « Pas touche » ; Le roi des enfants » ; ou encore « Le rêve du coquelicot » (découvert lors de nos rencontres Spectacles en recommandé 2019).

 

 

. Pour en savoir plus sur l’École du spectateur

. A écouter : le reportage réalisé par la radio RTV FM