Devoirs faits, c’est la différenciation pédagogique dans l’établissement dont il est question

508[1]

Il s’agit d’une organisation collective de la différenciation, pas que de « devoirs faits

La pédagogie de l’autonomie ne se réduit pas à des pratiques ponctuelles de travail autonome. Il s’agit d’une orientation pédagogique[1] d’ensemble mettant l’accent sur la participation de l’élève à son apprentissage et la nécessité de lui donner plus d’initiatives et de responsabilités.

Devoirs faits, une approche systémique dans « l’établissement bienveillant »

Etablissement bienveillant Paris^J 2015

« Devoirs faits » est un dispositif qui ne peut s’insérer et réussir que dans un éco-système déjà sensibilisé aux conditions d’apprentissages, aux manières d’apprendre des élèves… et des enseignants.

Un livret produit par l’académie de Paris en 2015 rend compte de cette approche et la fiche 6 propose une carte heuristique des bonnes questions finalement pour toute équipe et pour tout partenaire (la Ligue évidemment), comme autant de possibilités d’améliorer les conditions de travail pour de meilleurs apprentissages.

Devoirs faits, 12 actions innovantes sur l’aide au travail personnel (ATPE)

25510-171129094117451-0[1]

« Devoirs faits » s’inscrit dès cette rentrée dans le cadre d’une réflexion plus globale et systémique de l’aide au travail personnel de l’élève; c’est une partie et un dispositif qui peut être une véritable zone d’innovation si on en comprend bien les enjeux, les processus et les pratiques en cours. Ici, une sélection de 12 actions reconnues et validées comme innovantes; les équipes de la Ligue peuvent puiser quelques idées ou liens pour entrer en relation avec les équipes des collèges ou avec leur interlocuteur académique.

« Devoirs faits »: des pratiques à l’échelle internationale

devoirs_faits_2[1]

Le dispositif « Devoirs faits » lancé dès la rentrée 2017 par le ministre de l’éducation se met en place de manière différenciée selon les académies et selon les établissements; les associations sont parfois sollicitées en direct, parfois déniées ou ignorées. Il est important que nos équipes puissent connaitre quelques clés de lecture pour entrer en connexion avec leurs interlocuteurs (responsable académique du dossier souvent un inspecteur, DASEN, chef d’établissement). La question est systémique et la construction du dispositif ne peut se réduire à une simple prestation.

Ici, la DREIC du Ministère livrait quelques éclairages sur les pratiques dans d’autres pays, pour donner de la vision et des éléments d’analyse aux acteurs de l’éducation.

Données numériques personnelles des élèves : audition de la Ligue par l’Igen et l’IGAENR

IMG_5539

En juillet 2017, la Ligue avait interpellé le ministre de l’Education nationale sur la protection des données personnelles des élèves et des enseignants, suite à une consigne de la Direction du numérique éducatif autorisant les établissements et les académies à connecter leurs bases de données aux services des géants du web. La Ligue, avec d’autres organisations mobilisées dont la LDH et la FCPE, a depuis rencontré les inspections générales du ministère pour faire valoir ses positions. Un rapport est attendu début 2018.