• home
  • Actualité
  • Des jeunes lettons, français et arméniens réunis autour des arts du spectacle

Des jeunes lettons, français et arméniens réunis autour des arts du spectacle

gugark 3

Financé par le programme Erasmus+ et porté par la Ligue de l’enseignement de l’Indre, le projet « Gugark, the place to show » a réuni, en 2019 en Arménie, une trentaine de jeunes français, lettons et arméniens autour des arts du spectacle avec, à la clé, la création d’une pièce d’ombres et de marionnettes.

Gugark, Arménie, 15h40 le 25 juillet 2019. Dans la salle d’activités, on entend le couic-couic des ciseaux qui coupent le carton, le roar-roar du journal qui se chiffonne, et le schiiii-schiiiii des pinceaux qui étalent la peinture. Les marionnettes sont presque prêtes.

Les jeunes arméniens, français et lettons sont à l’œuvre depuis déjà presque une semaine dans ce petit village de l’est de l’Arménie pour construire un spectacle d’ombres et de marionnettes et s’initier aux arts du spectacle. Les ateliers sont animés par Karina, comédienne professionnelle lettonne et leader du séjour pour les activités artistiques. Elle conduit ainsi, avec 2 animatrices françaises et une animatrice arménienne, un groupe de 26 jeunes âgés de 16 à 18 ans : 8 français, 8 lettons et 10 arméniens. Pendant 10 jours, les jeunes ont exploré les contes de leur enfance et les ont utilisés comme outil de connaissance de leurs cultures respectives, pour en faire un spectacle de fin de séjour présenté à la population locale.

Au programme également : jeux, visites, randonnées dans les montagnes, ateliers interculturels, soirées cuisine et spécialités, matinées danses traditionnelles.

Cet échange de jeunes financé par Erasmus+ et le Conseil régional Centre Val-de-Loire, est la suite d’un échange qui avait eu lieu avec les mêmes partenaires à Roussines, dans le département de l’Indre, un an auparavant. Basé sur le principe de l’activité artistique comme vecteur de rencontre interculturelle, le premier chapitre de ce projet de 3 années s’était écrit sous un chapiteau, à travers le cirque. Un spectacle de fin sous forme de cabaret avec des saynètes des jeunes et des numéros professionnels avait attiré plus de 300 spectateurs.

Le chapitre 3 qui devait se réaliser à Riga en 2020, n’a pas pu avoir lieu en raison de la crise sanitaire. Il sera normalement reporté en avril 2021.

 

Plus d’infos sur la Ligue de l’enseignement de l’Indre