Faire rimer mixité et intégration

« La solidarité n’a pas de frontières », c’est la devise choisie cette année pour la Journée mondiale des réfugiés, le 20 juin prochain. Cette journée vise à rendre hommage aux réfugiés, aux demandeurs d’asile, aux personnes déplacées et aux apatrides. Tout au long de la semaine, la Ligue de l’enseignement mettra en lumière des initiatives de solidarité portées par ses fédérations départementales en faveur de ces publics : aide à l’insertion professionnelle, accompagnement éducatif, actions culturelles… Aujourd’hui, plus que jamais, le réseau de la Ligue de l’enseignement est solidaire et apporte son soutien aux personnes réfugiées ou en quête de protection et d’assistance, particulièrement impactées par la crise socio-économique et sanitaire.

 

Durant les vacances d’été 2018 et 2019, sur l’île de Port-Cros, la Ligue de l’enseignement du Var a organisé plusieurs séjours de vacances pour l’Association départementale de sauvegarde de l’enfance, de l’adolescence et des adultes en difficulté du Var (ADSEAAV). Parmi les enfants participant aux séjours, des mineurs non accompagnés suivis par l’association.

Au cœur du parc national de Port-Cros, la Ligue de l’enseignement du Var accueille des séjours vacances, des classes de découvertes ou encore des chantiers d’insertion au Fort de l’Éminence. Durant l’été 2019, elle a organisé plusieurs séjours – quatre d’une durée de cinq jours – mêlant des mineurs non accompagnés (MNA)  et des enfants, âgés de 8 à 12 ans, habitués des accueils de loisirs gérés par la Ligue 83. Cette action a été mise en place avec l’Association départementale de sauvegarde de l’enfance, de l’adolescence et des adultes en difficulté du Var (ADSEAAV) et visait à intégrer des mineurs non accompagnés à des séjours « classiques » et à leur faire profiter d’activités de loisirs.

En tout, 66 mineurs non accompagnés ont pu bénéficier de ces séjours (une quinzaine de jeunes par séjour). L’équipe d’encadrement était composée d’une directrice, d’un animateur nature et environnement, d’un surveillant de baignade, d’une équipe de service, ainsi que d’un éducateur de l’ADSEAAV pour compléter l’équipe d’animation. Plongée sous-marine (avec une remise de diplôme à la clé !), stand up Paddle, journées à la plage, randonnées dans les sentiers, visites (fort de l’Estissac), journée à Porquerolles, veillées astronomie… Le programme s’est révélé riche en activités et en découvertes !

Bilan de l’expérience : la cohabitation s’est très bien passée. La Ligue de l’enseignement et l’ADSEAAV souhaitent renouveler l’expérience, en y apportant quelques nouveautés afin que les enfants profitent pleinement de cet échange culturel : ateliers cuisine pour découvrir les plats de différents pays ; ateliers musicaux pour découvrir les instruments, chants et danses du monde ; ou encore la réalisation d’un grand planisphère pour localiser les origines de tous les participants et accompagnateurs du séjour.

Particulièrement investie auprès des publics vulnérables, la Ligue de l’enseignement du Var travaille en étroite collaboration avec des associations de son territoire : L’autre c’est nous, Sakado et Sakasurvie, La Cimade, Welcome, Collectif Migrants 83…