« J’ai vraiment appris ce que c’était l’engagement »

whitney

Whitney Gaydu, 19 ans, est volontaire en service civique à la Ligue de l’enseignement de Lot-et-Garonne depuis le mois de novembre. Recrutée pour développer le dispositif des Juniors associations dans le département, ses missions ont peu à peu évolué et lui ont permis de s’investir dans différents projets pour la jeunesse, notamment le projet MERSI (Mon Engagement Réussi en Service Civique Idéal), dont elle est aujourd’hui ambassadrice en Nouvelle Aquitaine.

Qu’est-ce-qui a motivé votre envie de réaliser une mission de service civique ?
Après avoir travaillé 8 mois dans une bijouterie, j’avais envie de connaître autre chose. Le monde associatif m’intéressait et m’intriguait depuis longtemps. Plusieurs amis réalisaient une mission de service civique et ma mère m’en avait également parlé. Un jour, j’ai consulté les missions sur le site du service civique. Deux m’intéressaient : une en Belgique, et une autre à Agen avec la Ligue de l’enseignement. J’ai été prise le jour même de mon entretien.

Quels étaient vos objectifs professionnels, personnels ?
Je voulais vraiment découvrir le monde associatif. J’aspirais à autre chose, je voulais évoluer dans un milieu plus tolérant, avec d’autres valeurs. Je ne connaissais pas du tout la Ligue de l’enseignement avant de commencer ma mission, mais on m’a expliqué ce que c’était et ça m’a plu.

En quoi consiste votre mission ?
Ma mission est de conseiller les Juniors associations et de développer le dispositif. Aujourd’hui, il y en a 4 dans le Lot-et-Garonne. Le but est d’en créer 2 autres. Je dois donc  faire connaître le dispositif et suivre le parcours des Juniors associations. J’aide également à développer le dispositif du service civique car mes missions se sont un peu élargies. Au début de ma mission, j’ai organisé, avec les autres volontaires, le rassemblement départemental des services civiques. C’est là que j’ai entendu parler du projet MERSI, auquel on m’a proposé de participer. Par la suite, j’ai aussi pris part au Conseil des jeunes, au rassemblement régional des Juniors associations, et à de nombreux autres projets.

Pourquoi avoir accepté d’être ambassadrice du projet MERSI ?
Tout d’abord parce que c’est super de participer, mais c’est encore mieux d’organiser ! En tant que jeune, on n’a pas souvent l’opportunité d’être dans l’action. C’est ce que j’ai voulu faire cette fois. J’ai vraiment envie d’être une jeune engagée.
Avec MERSI, on est les porte-paroles des volontaires en service civique de Nouvelle Aquitaine, on participe à des rassemblements pour faire entendre leur voix, et on prépare également la rédaction d’un livre blanc.

Plus largement, que représente le volontariat pour vous ? Que souhaitez-vous faire après votre mission ?
Avec tout ce que j’ai découvert à la Ligue, tous les contacts créés, tous les projets jeunesse auxquels j’ai participés, mes objectifs professionnels ont évolué. Même si je souhaite rester dans le commerce, je me rends compte que j’aimerais aussi faire quelque chose en lien avec la jeunesse. Et je voudrais, de toute façon, rester dans le monde associatif, être bénévole ou même créer mon association. Ce sont des projets qui me tiennent à cœur car j’ai vraiment appris ce que c’était l’engagement, être volontaire et donner de soi.