• home
  • Actualité
  • Bilan de la 1ère édition européenne de l’opération « Jouons la carte de la fraternité »

Bilan de la 1ère édition européenne de l’opération « Jouons la carte de la fraternité »

2018-Frat_Card_Ligue&Vous_3

Dans le cadre d’un projet co-financé par le programme Erasmus +, la Ligue de l’enseignement donne à l’opération phare Jouons la Carte de la Fraternité une dimension européenne. L’ONG Center for Peace Studies (Croatie),  la Fondacion CIVES (Espagne) et l’association School with Class Foundation (Pologne) ont en effet rejoint l’opération en 2018. Retour sur cette première édition européenne, Let’s Play the Fraternity Card.

Let’s Play the Fraternity Card  ce sont avant tout des regards partagés sur la société européenne. Les quatre organisations, issues de la société civile, sont toutes engagées dans le champ de l’éducation civique et citoyenne, et ont apporté des visions de la fraternité/solidarité de leur pays. Les photographes issus des quatre pays ont dépeint des sujets de société et de préoccupation qui ont souvent trouvé une résonance dans les travaux des artistes des trois autres pays. Ainsi, la solidarité intergénérationnelle et le handicap ont par exemple été traités par les photographes français et croates, l’immigration et la pauvreté par les français et espagnols.

Let’s Play the Fraternity Card, ce sont également des mots et de la poésie. Au travers les ateliers de décryptage des photos et d’écriture, quelque 100 000 enfants issus de ces quatre pays ont envoyé un message de fraternité à une personne choisie au hasard du bottin.  Près de 120 000 cartes postales ont été envoyées le 21 mars à l’occasion de la « Journée internationale pour l’élimination des discriminations ». Au dos de ces cartes postales, les destinataires ont pu se laisser surprendre par la beauté de ces messages comme celui de la classe de 6ème A du collège Victor Hugo d’Aulnay-sous-Bois :

Il est venu par la mer,
Il a pris un gros risque.
Parce-que dans son pays c’est la guerre,
Il s’est enfui et à rejoint l’Espagne.
Il s’est fait contrôler. On lui a demandé ses papiers.
Ce n’était pas son jour de chance !
Ses rêves se sont écroulés et ça a ruiné sa vie. C’est horrible !

Plus de 10 % des destinataires de ces cartes ont répondu à leur expéditeur et ont pu à leur tour s’adonner à cet exercice d’écriture comme les restos du Cœur de Bourges :

Remerciements
Emus et
Sincères

Touchés par ton message
Original et plein de
Solidarités !

Cette première édition européenne a suscité un grand enthousiasme en Croatie, Espagne, France et Pologne. L’action sera reconduite dans ces quatre pays en 2019 et sera amplifiée par la collaboration inter-pays de certaines écoles.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site du projet.