• home
  • Actualité
  •   La culture, levier pour lutter contre l’illettrisme en milieu pénitentiaire

  La culture, levier pour lutter contre l’illettrisme en milieu pénitentiaire

Depuis 2019, la Ligue de l’enseignement d’Indre-et-Loire anime un projet Erasmus+ réunissant des professionnels impliqués dans l’accès à la culture et la lutte contre l’illettrisme en milieu pénitentiaire.

Selon un rapport d’experts de la Commission européenne de 2012, près de 75 millions d’Européens sont en situation d’illettrisme, et donc en difficultés pour naviguer de manière autonome dans nos sociétés. Cela concerne notamment une part importante de personnes incarcérées. En effet, 50 à 60 % d’entre elles se situent, au mieux, à un niveau de fin d’études primaires et ne disposent pas d’une réelle qualification professionnelle. Les conséquences multiples – mauvaise estime de soi, manque de confiance en soi, grande souffrance –  rejaillissent, notamment, sur la qualité de leurs relations avec autrui et mènent souvent à l’exclusion sociale.

Face à ce constat, la Ligue de l’enseignement d’Indre-et-Loire a initié un projet Erasmus+ d’échanges de bonnes pratiques (KA2) permettant à des  professionnels intervenant en milieu pénitentiaire de présenter leurs activités, découvrir  les pratiques de chaque pays, et dresser un état des lieux. Un des objectifs de ce projet est de montrer en quoi les actions culturelles mises en place en milieu pénitentiaire contribuent à lutter contre l’illettrisme et complètent une pédagogie plus « classique ».  Il s’agit également de permettre aux détenus de prendre conscience que l’apprentissage est toujours possible, quelle que soit la voie empruntée.  Agir contre l’illettrisme en favorisant l’accès à la culture, c’est permettre à chacun de ces détenus d’acquérir (ou de réacquérir) les compétences de base nécessaires pour garantir leur réinsertion et leur vie familiale, sociale et professionnelle.

Grâce à ce projet, mené en partenariat avec l’association Cultiv Associação de Ideias para a Cultura e Cidadania (Portugal) et la bibliothèque Panaït Istrati de Brăila (Roumanie), la Ligue de l’enseignement d’Indre-et-Loire a pu développer un réseau de partenaires internationaux et renforcer sa connaissance des pratiques existantes en vue d’améliorer et diversifier les actions de lutte contre l’illettrisme.

Plus d’informations sur ce projet : Marie-Laure Gougeon – mlgougeon@fol37.org

Plus d’informations sur la mission « culture en milieu pénitentiaire » de la Ligue de l’enseignement nationale : Élise Gosselin – egosselin@laligue.org