• home
  • Actualité
  • La laïcité s’apprend, cela ne se règle pas à coup de tribune ni de censure

La laïcité s’apprend, cela ne se règle pas à coup de tribune ni de censure

Suite à un concours d’éloquence ayant pour thème la laïcité, la Fédération de Paris de la Ligue de l’enseignement est gravement mise en cause par le conseil régional d’Ile-de-France. Lors de la petite finale, des discours de certains jeunes se sont avérés très critiques des lois relatives à la laïcité, dénotant une incompréhension du cadre légal et des valeurs que porte la laïcité. Après plusieurs articles de presse, le Conseil régional d’Ile-de-France puis celui de la Région Sud (ex PACA) ont annoncé suspendre tout financement pour les fédérations de la Ligue de l’enseignement et vouloir engager un audit.

Créée il y a plus de cent cinquante ans au service de la République et de l’école publique laïque, la Ligue de l’enseignement dénonce les attaques médiatiques et s’alarme de l’instrumentalisation qui en est faite.

La laïcité n’est pas une opinion mais un cadre légal et un ensemble de valeurs. Auprès des jeunes, la pédagogie de la laïcité ne peut s’appuyer sur l’interdiction de leur parole. Et si celle-ci se nourrit, chez certains jeunes, d’une contestation des valeurs de la république, il est justement de la responsabilité des éducateurs de déconstruire leurs a priori et idées fausses et de rechercher leur adhésion par la pratique du débat libre et démocratique. C’est ce que fait au quotidien la Ligue de l’enseignement qui intervient chaque année auprès d’un million d’enfants et de jeunes au titre de l’éducation à la citoyenneté. Comme rappelé il y a dix-huit mois dans une tribune reprenant les mots de Ferdinand Buisson « la laïcité n’est pas un catéchisme ».

La Ligue de l’enseignement est ainsi victime d’attaques outrancières qui, sous l’effet d’une instrumentalisation politique, décernent des brevets de républicanisme. Cela conduit à une censure brutale d’un des plus anciens mouvements d’éducation populaire qui agit sur tous les territoires, aux côtés des acteurs de l’école publique laïque.

Communiqué de presse en pdf


Article posté le : 25/06/22