Le Festival de Cannes 39 aura bien lieu… A Orléans

cannes39

En 1939, le déclenchement de la guerre interrompt brutalement les préparatifs du 1er festival de cinéma voulu par Jean Zay, alors ministre de l’Éducation nationale et des Beaux-Arts. 80 ans plus tard, le Comité Jean Zay Cannes 39 a imaginé un ensemble de manifestations pour lui donner vie, dont la diffusion des 30 films initialement prévus. La Ligue de l’enseignement est partenaire de cette initiative qui se déroulera en novembre prochain à Orléans.

Le 1er septembre 1939, devait s’ouvrir le premier Festival international du film de Cannes. Le ministre de l’Éducation nationale et des Beaux-Arts, Jean Zay, avait œuvré pour la création de cette manifestation de grande ampleur qu’il avait conçu comme une réponse à la fois culturelle et diplomatique des « nations libres » à la Mostra de Venise, dont la programmation était devenue un outil de propagande fasciste. Pour Jean Zay, à l’époque « il ne s’agit pas de remplacer la biennale de Venise, ni d’imiter quoi que ce soit. Il s’agit de réunir dans un cadre purement français, l’art et l’élégance de tous les pays du monde (…), à travers une compétition à la fois nationale et internationale ».

Malgré l’urgence de l’organisation de ce premier festival, certains pays comme les États-Unis, la Grande-Bretagne, l’URSS, les Pays-Bas, ou encore la Pologne avaient envoyé leurs films sélectionnés tandis que des délégations d’acteurs prestigieux étaient pressenties pour les représenter.

Seulement, le 1er septembre 1939, le clap de fin s’est abattu brutalement sur ce festival en pleine préparation avec l’entrée des troupes allemandes en Pologne.

Le Comité Jean Zay Cannes 1939 a eu l’idée de (re)donner vie à ce festival et a souhaité présenter, 80 ans plus tard, à Orléans, ville du ministre du Front populaire, ce premier Festival international du film, tel qu’il avait été prévu à Cannes… Celui-ci aura lieu du 12 au 17 novembre prochain, avec pour programme :

. Un « remake » :
30 films programmés en 1939 seront diffusés dans les salles de cinéma d’Orléans durant la semaine.

. Un colloque :
Le colloque « Rêver un festival : Cannes 1939 » se tiendra sur 3 jours à l’hôtel Dupanloup de l’université d’Orléans. Il réunira historiens, historiens du cinéma, spécialistes en analyse de films, conservateurs d’archives. Tous proposeront des conférences à partir des études qu’ils ont menées dans les archives du festival de Cannes 1939 déposées à la Cinémathèque française et aux Archives nationales.

. Une exposition :
Intitulée « Jean Zay et le festival de Cannes 1939 » elle rappellera, grâce aux documents d’archives, aux images et aux textes d’époque, agencés et commentés, les missions du festival et la volonté de son ministre fondateur. Itinérante, cette exposition circule, gratuitement et à la demande, dans les établissements scolaires, patrimoniaux ou cinéphiles.

Partenaire de l’événement, la Ligue de l’enseignement et des membres de son réseau participeront au Festival. Elle organisera à cette occasion un stage ouvert à ses membres et qui  mêlera apports théoriques, ateliers pratiques et accès aux projections. Elle réalisera également, dans les semaines à venir, des dossiers pédagogiques pour accompagner certains films diffusés durant le Festival.

 

Pour plus d’informations :

www.festivalcannes1939.com