• home
  • Actualité
  • L’État reconnaît sa responsabilité dans l’assassinat de Maurice Audin

L’État reconnaît sa responsabilité dans l’assassinat de Maurice Audin

maurice_a

La Ligue de l’enseignement se réjouit de la décision du président de la République de reconnaître la responsabilité de l’État dans la torture et l’assassinat de Maurice Audin, militant communiste et anticolonialiste.

Cette reconnaissance est un moment historique dans l’histoire post coloniale de la France. C’est une victoire pour la justice, la démocratie et la vérité alors que le mensonge d’État durait depuis 61 ans.

Notre pensée est pour sa veuve, ses enfants, sa famille qui se sont battus pour que la vérité soit enfin établie sur les circonstances de sa mort sous la torture des commandos parachutistes. Vérité pour laquelle se sont engagés, à ses côtés, tous les militants anticolonialistes, tous les démocrates épris des droits de l’Homme, notamment celles et ceux de la Ligue de l’enseignement qui voulaient simplement que la République soit exemplaire, fidèle à ses principes et ses valeurs quelles que soient les circonstances historiques aussi difficiles soient elles.

Mais au-delà de cette vérité dont il reste à connaître les commanditaires et les exécutants, le Président a reconnu que cet assassinat était bien le résultat d’un système légalement institué en Algérie par la France.

Ce moment historique doit être l’occasion pour la Ligue de l’enseignement de réaffirmer que les états d’exception ou l’état d’urgence ne peuvent justifier la restriction des libertés individuelles ou le non-respect de l’état de droit.

Rappelons-nous qu’en 1961, dans le cadre d’un état d’exception ce sont 150 manifestants algériens pour la paix en Algérie qui ont été retrouvés morts noyés après avoir été jetés dans la Seine par les forces de l’ordre.

Ce sont toutes ces zones d’ombre où la responsabilité de l’État est engagée qui devront être levées.

Le président de la République a ouvert cette porte. Ce doit être l’occasion pour notre peuple de regarder l’Histoire avec objectivité sans souci de revanche ou d’excuses, mais simplement  pour que ne se reproduisent pas les erreurs du passé.

En cette période de montée des populismes et des nationalismes c’est un devoir pour tous les républicains.

Icon of Communiqué de presse : assassinat de Maurice Audin - 14 09 2018

Communiqué de presse : assassinat de Maurice Audin - 14 09 2018

(0.2 MiB)