Lutter, ensemble, contre toutes les formes de discriminations

visuel_semaines

Depuis le début du mois de mars, les fédérations de la Ligue de l’enseignement mènent des actions d’éducation pour lutter contre toutes les formes de discriminations. Alors que les tensions ne cessent de monter et que les paroles de haine se libèrent, ces actions prennent tout leur sens. En ce 21 mars, journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale, tour d’horizon des projets conduits par la Ligue, partout en France.

Conférences, débats, expositions, projections de films, lectures, jeux… les actions éducatives conduites par les fédérations de la Ligue prennent des formes très variées.

Notre opération « Jouons la carte de la fraternité », portée par 80 fédérations, reste la plus emblématique. A travers l’analyse de photographies et la rédaction de textes dans le cadre d’ateliers d’écriture, les jeunes apprennent à déconstruire certaines représentations sur des sujets de société. Les messages de fraternité rédigés sont ensuite envoyés à des inconnus, tels des bouteilles à la mer, pour vaincre les préjugés.

La Ligue de l’enseignement 72 coordonne le Collectif d’éducation à la citoyenneté et à la diversité de la Sarthe qui réunit une quarantaine d’associations. Leurs Semaines d’éducation contre les discriminations mêlent rencontres, débats, expositions… Des animations à destination des écoles, associations et structures de loisirs sont également au programme, notamment des « gouters philo », des ateliers de création de courts métrages, des lectures et sélection d’ouvrages ou encore des collectes de produits alimentaires pour une épicerie solidaire réalisées par des collégiens.

En Loire-Atlantique, la fédération 44 coordonne également un collectif d’une soixantaine d’associations. Pour cette 10ème édition de leurs Semaines, une formation-action menée par Françoise Lorcerie, sociologue et directrice de recherche au CNRS, proposait de faire le point sur 10 ans de mobilisation et de lutte en pointant les évolutions et les faits marquants des dernières années.

La Ligue de l’enseignement des Bouches-du-Rhône, elle, pour dénoncer les discriminations, organise le concours photos Discrimin’action. Tout le monde peut y participer : centre sociaux, établissements scolaires, associations, groupes d’amis… de façon individuelle ou collective.

A Paris, la Ligue 75 et ses centres d’animation proposent des événements artistiques, sportifs et  culturels dans le cadre du programme « En mars, cultivons l’égalité ». Parmi les animations : un atelier « Comment lutter contre les discriminations » à travers l’exposition « Et pourquoi pas moi? » qui permet de découvrir différentes manières de s’engager en tant que citoyen. Une bibliothèque éphémère « lutte contre les discriminations » est également disponible à l’espace jeune du centre Paris Anim’ Louis Lumière, dans le 20ème.

Dans le Pas-de-Calais, la semaine de mobilisation s’appelle « Faites la fraternité ». A travers 165 initiatives et le soutien de plus de 250 partenaires, la Ligue 62 met en lumière ce que font, au quotidien, les associations, les écoles et les collectivités pour rendre la vie des citoyens plus fraternelle et plus solidaire. La fédération organise notamment le 26, une table ronde sur le thème « Éduquer à la fraternité, comment la Culture renforce la Fraternité » avec des acteurs associatifs ; un spectacle l’après-midi, et un ciné-débat le soir autour du film « Grande Synthe ».

Par ailleurs, de nombreuses fédérations, dans le Morbihan ou encore en Vendée par exemple, proposent des actions de sensibilisation en classe.