• home
  • Actualité
  • Nadia Bellaoui, secrétaire générale de la Ligue de l’enseignement, désignée parmi les cinq observateurs indépendants du Grand débat national

Nadia Bellaoui, secrétaire générale de la Ligue de l’enseignement, désignée parmi les cinq observateurs indépendants du Grand débat national

nadia-bellaoui_web

Patrick Bernasconi, président du Conseil économique, social et environnemental (Cese) a désigné Nadia Bellaoui parmi les cinq « garants » qui auront pour mission, en tant qu’observateurs indépendants du gouvernement, de veiller au bon déroulement du Grand débat national, à son impartialité, ainsi qu’à la régularité de la méthode et des travaux de synthèse des contributions remontées. 

Portrait

Le parcours de Nadia Bellaoui, 43 ans, est marqué par de multiples engagements associatifs au service de l’intérêt général.

Née à Marrakech (Maroc) d’un père marocain et d’une mère alsacienne, ses premiers engagements remontent à son arrivée en France, à Strasbourg, à l’âge de 16 ans, en 1991.

Témoin du potentiel démocratique et émancipateur de la participation des jeunes sous toutes ses formes, elle participe, en 1995, à la fondation du réseau national d’associations étudiantes, Animafac, dont elle devient la déléguée générale de 2001 à 2006. Elle y anime les campagnes civiques « va voter » (2002), « pas sans nous » (2006) et organise un jury citoyen « Les jeunes jugent la France » en 2006.

Parallèlement à ces engagements, Nadia Bellaoui intègre en 2000 le Conseil d’administration de la Ligue de l’enseignement. Elle devient alors présidente du Réseau national des Juniors Associations, qui encourage et accompagne l’engagement associatif des jeunes mineurs de 11 à 18 ans.

En 2011, elle est nommée membre du Haut conseil à la vie associative.

En charge de l’engagement au sein de la Conférence permanente des coordinations associatives, devenue en 2014 sous sa présidence Le Mouvement associatif, elle mise sur la participation citoyenne pour enrichir les débats des coordinations associatives et organise, en 2011, la conférence de consensus « 14 millions de bénévoles, à quoi ça sert ? ». Elle signe, en 2014, la Charte d’engagements réciproques entre l’État, les collectivités et les associations.

Elle est alors nommée au Conseil économique, social et environnemental, au titre des personnalités associées, puis des personnalités qualifiées.

Entre 2006 et 2016, Nadia Bellaoui est secrétaire nationale de la Ligue de l’enseignement, chargée de la jeunesse et de la vie associative. Elle prend de nombreuses initiatives en faveur de l’instauration et du développement du service civique.

Le 30 juin 2016, elle est élue secrétaire générale de la Ligue de l’enseignement. Elle est la première femme à exercer cette fonction. Elle quitte alors la présidence du Mouvement associatif et son siège au Cese pour se consacrer à son mandat.

Au cours de ses différentes fonctions, Nadia Bellaoui s’est toujours attachée à faire valoir le rôle moteur des associations et de l’engagement associatif dans le renouveau démocratique.

Icon of Photos HD

Photos HD

(51.1 MiB)