• home
  • Public
  • REACT no hate speech : des vidéos pour dénoncer la violence des discours de haine en ligne

REACT no hate speech : des vidéos pour dénoncer la violence des discours de haine en ligne

photo_jeunes_intervenants_festival_San.Sebastian

Dans le cadre du projet européen  REACT , une délégation de la Ligue de l’enseignement a participé au festival sur les droits humains organisé les 9 et 10 avril 2019 à San Sebastian (Espagne). A l’affiche de ce festival une sélection européenne de vidéos sur la sensibilisation aux discours de haine en ligne. Parmi cette sélection, la vidéo produite par des jeunes du lycée François Truffaut à Beauvais a été retenue.

Un projet européen pour lutter contre les discours de haine
Ce projet, co-financé par le programme « Rights, Equality and Citizenship » de l’UE, vise à sensibiliser les jeunes au discours de haine en ligne. Des associations issues des 5 pays (Allemagne, Angleterre, Espagne, France, Italie) participent au project REACT et chacune d’elle a contribué au festival sur les droits humains en produisant une vidéo. L’association Image’In, en collaboration avec la Ligue de l’enseignement, a organisé des ateliers autour de la production de deux vidéos avec des groupes de lycéens de Beauvais.  Les animateurs de l’association ont construit un parcours pédagogique autour de l’analyse d’image de vidéos portant sur la même thématique, de l’écriture de scripts et de l’initiation au tournage d’un film.

Une vidéo française sélectionnée au festival sur les droits humains
Parmi la sélection des vidéos des 5 pays, la vidéo « Nounours » produite avec la classe littéraire du lycée François Truffaut à Beauvais, a été retenue. Celle-ci représente un nounours, qui au fur et à mesure qu’il reçoit des messages de haine sur les réseaux sociaux, se désagrège. C’est une métaphore qui illustre les risques encourus par les discours de haine en ligne chez les jeunes. Les participants du lycée François Truffaut étaient enthousiastes à l’idée de voir les vidéos réalisées par les autres jeunes des 4 pays. « La projection des autres films m’a donné des idées, parfois on aurait aimé avoir les idées des autres », comme évoque Dorian. « On était super curieux de voir les films des autres pays, de rencontrer ceux qui les avait réalisé », ajoute Ileane.

Une expérience interculturelle pour les jeunes
Chaque partenaire issu des 5 pays a participé au festival avec une délégation de 5 jeunes ayant contribué à la réalisation des vidéos.  En plus de la projection des vidéos, ces 25 jeunes européens ont pu participer à des jeux ludiques autour des discriminations et  réaliser des interviews auprès de personnalités et de militants européens. « Le jeu en ligne sur les migrants nous a permis de nous mettre dans la peau d’une victime de discriminations », explique Ileane. C’est aussi l’occasion de passer la barrière de la langue pour certains jeunes. « Pour San Sebastian, je voulais y aller, mais j’avais un peu peur. Je trouve ça effrayant de ne pas parler la langue d’un autre pays… mais en fait, une fois arrivée sur place, les jeunes étaient dans la même situation que nous. », témoigne Nahsira.

Plus d’informations sur le projet REACT

Voir la vidéo « Nounours » retenue pour le festival : REACT_Ligue_Nounours_final

Voir la vidéo « Jade » produite dans le cadre du projet : React_Ligue_Jade

Avec le soutien financier de la Commission européenne

Icon of Logo Commission europeenne

Logo Commission europeenne

(0.3 MiB)


Article posté le : 2/05/19