service civique – mandats et représentations

Accueil > Engagement > Service civique

L’Agence du service civique a veillé à la sécurité des volontaires sous contrat pendant le confinement et au maintien de leur accompagnement. La Ligue de l’enseignement, membre de son Comité stratégique, a été l’un de ses principaux interlocuteurs associatifs pour l’adaptation du dispositif au contexte.

A travers plusieurs réunions du Comité Stratégique, les échanges entre les têtes de réseaux associatives et l’Agence du Service Civique ont permis, en particulier, la mise en place de formations civiques et citoyennes à distance (cf. le kit pratique créé par le Centre Confédéral pour permettre aux Fédérations d’en proposer sur leur territoire).

Une rencontre entre le cabinet du secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’Education nationale, l’Agence du Service Civique et les principaux organismes d’accueil du Service Civique a également eu lieu dans la période. Nous y avons fait valoir les points suivants :

  • Revenir le plus rapidement possible à une moyenne de 8 mois pour chaque contrat de service civique ;
  • Augmenter le nombre de volontaires ;
  • Permettre la prolongation, à titre exceptionnel, des missions des jeunes en service civique, qui ont été suspendues pendant le confinement.

 

Ces échanges ont été préparés, comme l’ensemble des démarches de plaidoyer sur le Service civique, par la Plateforme interassociative pour le Service civique, dont la Ligue de l’enseignement est membre active. Au cours de ses différentes réunions, la plateforme a pris la décision d’adresser un courrier à Gabriel ATTAL avec plusieurs demandes.