service national universel

Accueil > Engagement

 

Sur cette page, vous retrouvez toutes les informations concernant le déploiement du SNU et l’implication de la Ligue dans ce dispositif, organisées de la manière suivante :

 

—-

ACTUALITÉ INSTITUTIONNELLE

La crise du covid-19 oblige la réorganisation, pour l’année 2020, de l’articulation des différentes phases du SNU afin de l’accorder aux réglementations sanitaires en cours. Cette rubrique s’attachera à rendre compte des informations relatives à cette mise en place adaptée du dispositif.

Le parcours des jeunes volontaires cette année débute par la réalisation d’une mission d’intérêt général (MIG), plutôt orientée vers la solidarité aux personnes les plus fragilisées par la crise. Le séjour de cohésion, initialement reporté aux vacances de la Toussaint, est finalement annulé.

Une circulaire interministérielle est venue préciser les conditions de mise en oeuvre, complété d’un calendrier de déploiement et d’exemples de MIG dans le champ de la santé et des solidarités et de structures mobilisables.

—-

GROUPES DE TRAVAIL

Au regard des évolutions récentes du SNU d’organisation pour faire face au contexte sanitaire et de l’implication de Fédérations dans la mise en oeuvre du dispositif, des espaces de travail vont vous être proposés avec pour objectif de déterminer les critères d’évaluation de la participation de la Ligue de l’enseignement et de formaliser des propositions quant au cadre à donner à la mission d’intérêt général.

—-

MANDATS ET REPRÉSENTATIONS

Le gouvernement ayant annoncé sa volonté de maintenir l’édition 2020 du Service national universel tout en annulant le séjour de cohésion prévu en juin, la Mission organisant le Service national universel (SNU), rattachée à la Direction de la jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative (DJEPVA) a examiné les conditions d’un tel maintien. La Ligue de l’enseignement est membre du collège associatif de la mission SNU, qui n’a pas été réuni pendant la période du confinement.

En avril, une audience de la Ligue de l’enseignement avec le préfet Patrice LATRON, nouvellement nommé conseiller du gouvernement chargé du déploiement du service national universel, a toutefois permis d’aborder :

  • Les adaptations du dispositif à la crise sanitaire, et notamment l’hypothèse initiale d’invertir les phases 1 et 2 ;
  • La place des associations dans le déploiement du dispositif ainsi remédié et plus particulièrement dans la mise en place, dans l’été, de la phase 2 qui consiste en une découverte de l’engagement, dans le cadre d’une Mission d’intérêt général (MIG) : la Ligue de l’enseignement a notamment proposé un appui méthodologique à sa mise en œuvre afin que les MIG répondent effectivement aux envies des jeunes et aux besoins des associations en cette période de crise sanitaire.

Gabriel ATTAL a depuis présenté au collège associatif, le 18 mai, l’état d’avancement du déploiement du SNU en 2020.

Un groupe de travail, coordonné par la MSNU, a été mis en place le 8 juin pour rassembler les partenaires associatifs, avec pour objectif de consolider le cadre de la mission d’intérêt général.

—-

RESSOURCES

L’édition 2020 du service national universel (SNU) a officiellement débutée le 4 juillet dernier, par l’engagement de volontaires dans des missions d’intérêt général (MIG) sur l’ensemble du territoire français. L’instruction interministérielle permettant sa mise en œuvre n’a été communiquée au collège associatif que le 26 juin dernier. Ce délai très court, entre l’information et le démarrage opérationnel du dispositif, est l’un des éléments qui a déterminé la position de la Ligue de l’enseignement, conviée par ses partenaires publics à soutenir le déploiement quantitatif de MIG dans son réseau de Fédérations et associations affiliées.

Lors de nos interlocutions avec la mission SNU, rattachée à la Direction de la Jeunesse, de l’Education Populaire et de la Vie Associative (DJEPVA) du Ministère de l’Education nationale, de la Jeunesse et des Sports, plusieurs manques perceptibles sur le cadre qualitatif d’accompagnement des MIG nous avaient déjà alerté précédemment. Nos inquiétudes avaient alors été partagées et tranchées lors du Conseil d’administration de la Confédération organisé le 15 juin dernier.

En tenant compte de ce contexte, il nous semble que les conditions de notre implication pour la mise en œuvre de MIG ne nous paraissent pas, pour l’instant, réunies. Vous en trouverez les explications détaillées dans une note dédiée :

Icon of Note Concernant Le Déploiement Réadapté Du SNU En 2020

Note Concernant Le Déploiement Réadapté Du SNU En 2020

(0.8 MiB)

Cette réserve est exprimée au niveau national. Localement, en fonction des relations et des marges de manœuvre obtenues par les Fédérations avec leurs interlocuteurs institutionnels, certaines Fédérations n’auront pas toujours la possibilité de refuser l’accueil de jeunes en MIG. Ces situations pourront servir de base à un rappel ultérieur des recommandations que nous avons émises et qui n’ont pas été suivies par la Mission organisatrice.

 

L’ensemble des ressources publiques ou internes autour du SNU sont accessibles dans un espace Framaligue.

Par ailleurs, pour partager en direct les actualités du dispositif, notamment sur vos territoires, un espace spécifique sur Slack a été créé. Vous pouvez vous inscrire ici puis demander votre intégration à la chaîne #snu.

—-

Contact

Julianne LAGADEC, Chargée de projet Engagement et Volontariat
jlagadec@laligue.org – 01.43.58.97.44