• home
  • Actualité
  • Spectacles en recommandé : « une expérience singulière qui donne envie de retourner au théâtre »

Spectacles en recommandé : « une expérience singulière qui donne envie de retourner au théâtre »

ser_trou_de_ver

La Ligue de l’enseignement du Puy-de-Dôme accueillait, en janvier dernier, les rencontres « Spectacles en recommandé » (SER) dédiées au spectacle vivant « jeune public ». Rassemblant avant tout des professionnels – compagnies et programmateurs notamment – l’événement a aussi reçu des publics scolaires. L’occasion pour la Ligue du Puy-de-Dôme de poursuivre les actions d’éducation artistique qu’elle mène déjà avec certains établissements, et d’en engager de nouvelles, notamment à Clermont-Ferrand, grâce à un partenariat avec l’Inspection académique, le Rectorat et la Drac (1). 350 enfants ont ainsi bénéficié de ces projets culturels.

Un programme complet « avant – pendant – après » le spectacle
« Des parcours d’éducation artistique pour cinq classes de cycle 3 (CE2, CM1, CM2) d’écoles peu impliquées jusque-là dans des projets culturels ont été imaginés. Trois classes étaient issues du milieu rural, dont certaines accueillent quelques enfants du voyage, et deux classes issues de quartiers prioritaires, qui comptent des enfants réfugiés » explique Anna Martinez, coordinatrice culturelle à la Ligue du Puy-de-Dôme. Chacune de ces classes a bénéficié du même programme. En amont des rencontres, une séance en classe afin de faire découvrir aux enfants le spectacle vivant à partir d’échanges, d’images et de vidéos. Durant « Spectacles en recommandé », les classes ont assisté à deux représentations. Et dans les semaines à venir, elles rencontreront une compagnie pour des temps de pratique. La Ligue du Puy-de-Dôme reviendra également en classe pour une ultime séance consacrée aux métiers du spectacle vivant. « À travers ce parcours, on leur propose la vision la plus large possible du spectacle vivant précise Anna. Et peut-être, qui sait, l’envie de poursuivre avec une compagnie locale… »

Susciter l’envie et traiter de sujets de société
À Clermont-Ferrand, des élèves de première ont assisté au spectacle « Les préjugés », de la compagnie Rêve général !. À l’issue de la représentation, ils ont échangé avec la metteuse en scène et les membres de la compagnie. Le titre du spectacle n’était pas anodin. Les élèves ont étudié le thème des préjugés avec leur enseignante d’économie sociale, et dans ce cadre ont rencontré une équipe de rugby féminine avec qui ils ont abordé la question des stéréotypes de sexe dans le sport. La Ligue du Puy-de-Dôme a aussi mis la classe en relation avec la fondation Alexandre Varenne (pour la promotion des métiers du journalisme et de l’éducation aux médias), qui leur a proposé un atelier d’initiation à la rédaction de critique de spectacle.

Même exercice pour des élèves du micro lycée de Riom. Âgés de 17 à 24 ans et en décrochage scolaire, ils ont repris les chemins de l’école pour passer leur bac. Ils ont assisté au spectacle « Jean Jean », de la compagnie Trou de ver qu’ils ont rencontrée au cours d’un repas. Ils ont aussi visité la Cour des Trois Coquins (lieu central de SER) accompagnés d’un technicien… « C’est la découverte de la force d’un texte en prise directe avec certaines de leurs préoccupations et l’importance de la cohésion de l’équipe artistique qui les ont le plus marqués », explique Elizabeth Hervy leur professeur. « C’était aussi, pour la grande majorité de ces jeunes, la première fois qu’ils assistaient à une représentation. Les articles qu’ils ont rédigés pour la fondation Varenne témoignent de leur intérêt, de leur enthousiasme à l’égard de cette expérience singulière qui leur a donnés envie de retourner au théâtre. En tant que professeur de français et enseignante de théâtre, j’ai trouvé dans ce dispositif tous les atouts d’un accompagnement efficace, qui mène la jeunesse au cœur d’une écriture et d’une pratique de qualité. L’objectif de susciter de l’intérêt pour le théâtre est totalement atteint. »

Trois classes de 5ème du collège des Ancizes ont également assisté au spectacle « Jean Jean » et participé à des ateliers aux côtés de l’auteur Axel Cornil, du metteur en scène Valentin Dumarcin ou de l’éditeur Émile Lansman, dans le cadre de leur projet scolaire « dans la peau d’un programmateur ». Et en juin prochain, ces élèves accueilleront au sein de leur collège la compagnie Acteurs, Pupitres et Cie et bénéficieront d’ateliers de lecture à voix haute et d’une représentation de leur spectacle « Yapatou ».

D’autres écoles, des maternelles notamment, ont également participé à « Spectacles en recommandé ». Chaque enfant s’est vu remettre un exemplaire d’« Escale en scène, le carnet d’expression du jeune spectateur », un outil ludique créé par la Ligue de l’enseignement pour accompagner les jeunes spectateurs dans leur rencontre du spectacle vivant.

 

(1) Direction régionale des affaires culturelles.