Chilly-Mazarin : la Ligue exige le respect du droit inconditionnel à l’éducation pour tous les enfants résidant en France

chapitre_nature05-1200x800

La ville de Chilly-Mazarin en Essonne s’est illustrée depuis la rentrée scolaire par un nouveau scandale de non application du droit inconditionnel à la scolarisation pour les mineurs de moins de 16 ans. Il est de la responsabilité du ministre de l’Éducation nationale de faire prévaloir le droit à l’École pour tous les enfants, partout sur le territoire de la République.

Plan pauvreté : un plan qui nourrit des espoirs mais des manques qui justifient une vigilance lucide

1155090-lancement-par-le-president-de-la-republique-de-la-strategie-de-prevention-et-de-lutter-contre-la-pau

Si la « Stratégie nationale de lutte contre la pauvreté » compte des mesures pertinentes en faveur de l’enfance (accès à la santé, restauration scolaire pour les plus démunis), de la petite enfance (accueil des enfants de familles pauvres dans les crèches), ou de la prévention du décrochage pour les 16-18 ans, elle se révèle, en revanche, très en deçà en ce qui concerne l’école.

Statut du directeur d’école : audition de la Ligue, de l’Usep et du Cape à l’Assemblée nationale

bd_2014_avignon-4

L’Assemblée nationale a initié, fin mai, une « mission-flash » sur le statut du directeur d’école. La Ligue de l’enseignement a souhaité associer l’Usep et le Cape à sa délégation reçue en audition le 10 juillet. Trois points principaux issus des échanges : le rôle du directeur dans l’accompagnement des familles pour réduire les inégalités, dans l’animation du projet d’école et dans une meilleure articulation entre les temps éducatifs dans le cadre du PEdT. Le rapport de la mission a été publié le 1er août.

Climat scolaire : une approche systémique, ressources pour les équipes et contacts pour les fédérations

1_image_men_amelioration-du-climat-scolaire_242966[1]

Ressources ici présentées et organisation des groupes dans les territoires invitent les équipes, chargés de mission éducation dans les fédérations à mieux s’en saisir et de se rapprocher des personnes référentes dans les rectorats pour se faire identifier si ce n’est déjà le cas comme ressource locale, pour développer tout autant un programme de prévention des violences, ou d’amélioration du climat scolaire, prenant en compte toutes les parties ; acteurs, lieux, temps péri-scolaires ou extra-scolaires sont aussi importants que ce qui peut se passer dans le « dedans ».