20 juin : Journée mondiale des réfugiés (et des exilés !)

refugies

Décrétée en décembre 2000 par une résolution de l’Assemblée générale des Nations unies, la journée mondiale des réfugiés rend hommage aux personnes qui ont dû fuir leur pays ou région d’origine en raison de menaces qui pesaient sur leur sécurité et leur vie. À cette occasion, de nombreuses manifestations sont organisées à travers le monde. Elles visent à faire comprendre les situations des réfugiés et à promouvoir la nécessité de les accueillir dans le cadre d’une responsabilité mondiale. L’intitulé de cette journée ne doit cependant pas occulter l’existence d’une diversité de situations, dont une grande partie n’est pas couverte par le statut de « réfugié », qui bénéficie de droits spécifiques. 70 millions de personnes ont été contraintes de fuir leur pays d’origine ces dernières années (chiffres de l’UNHCR en 2018). L’ensemble des populations exilées doivent pouvoir être accueillies et protégées, au nom des principes de l’humanité.

Accueil et accompagnement des publics exilés : une mission nationale déléguée pour vous appuyer

Afin d’appuyer notre réseau sur la mise en œuvre d’activités à destination des publics exilés, le centre confédéral s’est doté d’une mission nationale déléguée en charge de l’accompagnement technique des fédérations et unions régionales. Cette mission a été confiée à la Ligue de l’enseignement de Haute-Savoie (74). Forte d’une expérience de plus de 20 ans dans le domaine de la demande d’asile, elle pourra appuyer les fédérations et unions régionales qui le souhaitent dans la structuration de leurs activités en lien avec les publics exilés, la création et la gestion d’établissements, l’accompagnement et l’insertion des publics réfugiés.