Bénéficiez gratuitement d’outils numériques pour faciliter l’accès à la lecture

d_Uzrzs9_400x400

Grâce à un partenariat national avec Mobidys, bénéficiez d’outils numériques simples d’accès pour faciliter la lecture des personnes atteintes de troubles DYS (dyslexie, dysorthographie…), mais aussi des personnes allophones ou en difficulté d’accès au livre et à la lecture. En participant à cette expérimentation (le partenariat étant prévu pour un an), vous vous engagez à faire des retours de terrain.

« Comment devient-on raciste ? », une bande dessinée comme outil d’éducation à la diversité

9782203211902_COMMENT DEVIENT-ON RACISTE __HD

La Ligue de l’enseignement est partenaire des éditions Casterman qui viennent de publier la bande dessinée d’Ismaël Meziane « Comment devient-on raciste ? ». S’inspirant de la trajectoire personnelle de l’auteur, cet album permet, à un large public, d’identifier et de comprendre les mécanismes du racisme. La Ligue a produit un guide d’accompagnement à destination des acteurs éducatifs qui voudraient traiter la question du racisme avec des jeunes.

« Comment devient-on raciste ? », une bande dessinée comme outil d’éducation à la diversité

9782203211902_COMMENT DEVIENT-ON RACISTE __HD

La Ligue de l’enseignement élabore un partenariat avec les éditions Casterman autour de la bande dessinée d’Ismaël Meziane « Comment devient raciste ? » qui paraîtra en mai 2021. S’inspirant de la trajectoire personnelle de l’auteur, cet album permet, à un large public, d’identifier et de comprendre les mécanismes du racisme. Le partenariat permet notamment aux fédérations intéressées de se procurer l’album à un prix préférentiel. Un bon de pré-commande est à renvoyer pour le 3 février.

Nuits de la lecture 2021 : des chèques livres pour vos projets !

NdL21_SITE_Bandeau1900x1120px

Une nouvelle édition de cet événement aura lieu du 21 au 24 janvier 2021, avec un temps fort le 23. Rebaptisé « Les nuits de la lecture », il aura pour thème « relire le monde ». Dans le cadre de son partenariat avec le ministère de la Culture, la Ligue de l’enseignement invite les fédérations intéressées à inscrire leurs projets et à demander des chèques livres afin d’acquérir des ouvrages pour mener leurs différentes animations.

La Ligue de l’enseignement, partenaire de « Partir en livre » 2019

PEL 2019

Le Centre national du livre (CNL) et ses partenaires – dont Lire et faire lire et la Ligue de l’enseignement – organisent cet été, du 10 au 21 juillet la 5ème édition de « Partir en livre », la grande fête du livre pour la jeunesse. En ville ou à la campagne, dans les bibliothèques, les centres de loisirs, dans les parcs, à la plage… des milliers d’événements seront proposés gratuitement un peu partout dans l’Hexagone et en Outre-Mer. En 2018, l’événement avait profité à 700 000 participants.

Info-livres février 2019

Super-histoire-COUV

Dans votre info-livres de février, retrouvez nos derniers coups de cœur littéraires, les infos et dates pour déposer vos demandes de financements auprès du CNL ou du ministère de la culture. Les actions livres et lecture dans les fédé, un retour sur la nuit de la lecture, les infos sur le rassemblement des volontaires « En toutes lettres », un point sur l’état de la bande-dessinée en France et en particulier dans les classes. et encore plus à découvrir dans votre lettre d’info mensuelle autour du livre et de la lecture.

Facile à lire, un dispositif d’accès au livre et à lecture pour tous

bibliotheque_carquefou_low-5194

Grâce au dispositif « Facile à lire », des ouvrages spécifiques sont rendus accessibles à des publics en difficulté avec la lecture. Ils se caractérisent par une taille de caractère assez grande, des paragraphes aérés, une conjugaison au présent ou à l’imparfait, et sont présentés dans des espaces bien identifiés au sein des bibliothèques. Déjà en place dans les Pays-de-la-Loire, ce dispositif se développe dans les fédérations de la Ligue et peut être porté au titre du grand programme d’engagement « En toutes lettres ».

« Les Éditions du Pourquoi pas ? » : une maison d’édition jeunesse pas comme les autres

affiche 1 EDPP

En 2013, La Ligue de l’enseignement des Vosges créait en collaboration avec l’ESAL – site d’Épinal (École supérieure d’art de Lorraine), une maison d’édition jeunesse pas comme les autres : « Pourquoi pas? ». Son fonctionnement est associatif et pour chaque projet d’édition, c’est à un jeune talent formé à l’ESAL que l’on confie les illustrations. Le catalogue des éditions compte, à ce jour, une trentaine d’ouvrages et une cinquantaine d’auteurs-illustrateurs.

Festi’malles, le festival de la médiation du livre et de l’écrit en Pays de Loire

festi malles

L’édition 2018 de Festi’malles se déroulera du 26 au 28 septembre, au château de la Turmelière. Animateurs, intervenants sociaux, enseignants, bibliothécaires, médiateurs du livre et bénévoles pourront y échanger avec des professionnels, bénéficier de formations, participer à des conférences, profiter d’un espace café-librairie… Durant l’événement, la Ligue organisera aussi le premier temps de formation de son grand programme d’engagement « En toutes lettres ».

Le livre jeunesse prend ses quartiers d’été à Marseille !

20180712_154540_resized

Partir en livre est une opération nationale permettant aux enfants et à leurs parents un accès facile et ludique au livre jeunesse sur les lieux de loisirs et de vacances : plages, parcs, centres de loisirs…. 11 jours pour permettre à tous de découvrir le livre à travers des rencontres auteurs, des lectures, des ateliers…La ligue 13 coordonne cette année sur Marseille cette grande fête du livre jeunesse en faisant escale dans les parcs de la ville !

La Scelf renonce à la taxe sur les lectures publiques

20180617_163602

Après des mois de négociations, la Société civile des éditeurs de langue française (Scelf) renonce à la perception collective de la taxe sur les lectures publiques. Un soulagement pour la Ligue dont nombre d’actions auraient pu être impactées (événements littéraires, Lire et faire lire, bibliothèques de rue…). Mais la vigilance reste de mise car la Scelf laisse malgré tout aux éditeurs le choix d’appliquer ou non cette perception.