Fin de l’utilisation des néonicotinoïdes : une nouvelle victoire pour la biodiversité

neonicotinoides

Le 23 janvier dernier, le ministre de l’Agriculture, Marc Fresneau, a déclaré abandonner tout recours aux néonicotinoïdes concernant la plantation de betteraves sucrières. La fin de l’utilisation des néonicotinoïdes est une mesure phare et essentielle pour lutter contre le déclin majeur de la biodiversité. Sur 1,8 million d’espèces décrites sur la Terre, 28 % sont menacées selon la liste rouge de l’Union internationale pour la conservation de la nature.

Rassemblement Transi’Terre : 40 jeunes engagés en faveur de la transition écologique

IMG_0767

Les 17 et 18 décembre derniers, 40 jeunes ont participé à notre rassemblement national « Transi’Terre » dédié à la transition écologique. Des débats (impacts écologiques du numérique…) et des ateliers (fresques du climat et de la biodiversité) ont rythmé cette rencontre qui a aussi permis de lancer une dynamique avec ces jeunes jusqu’au mois de juillet. La nouvelle promotion Transi’Terre démarrera dès le mois d’octobre.

Le château de la Turmelière écolabellisé

Logo-Ecolabel-Europeen-1-1

Le château de la Turmelière (Orée-d’Anjou, 49) a obtenu l’Écolabel européen. Sa nouvelle politique environnement se décline notamment dans son offre éducative de classes de découvertes (séjour « de la fourche à la fourchette » sur l’alimentation durable, séjour « transition écologique » sur l’eau, l’énergie, les mobilités…). Le château anime également un tiers-lieu où les transitions écologiques, sociales, culturelles et éducatives sont au cœur des actions menées auprès des publics.

Agir en faveur du climat et de la biodiversité grâce aux plantations citoyennes

J'agisjeplante

Le samedi 26 novembre 2022, la Fondation pour la Nature et l’Homme lançait officiellement sa campagne nationale #JagisJePlante dédiée aux actions de plantations citoyennes. Ce programme a pour but de rendre autonomes les citoyens dans l’élaboration d’un projet de plantation grâce à 64 vidéos de formations courtes et accessibles dès 8 ans et 100% gratuites. On y retrouve notamment des vidéos et des fiches mémo sur la biodiversité en milieu urbain, les haies et les pollinisateurs, ainsi que des conseils techniques pour préparer son sol, planter un jeune plant sauvage et tailler sa haie.

COP 27 : un bilan mitigé 

COP 27

Les enjeux principaux de la COP 27 étaient la rehausse de l’ambition des États en matière d’atténuation du changement climatique, et un soutien financier accru de la part des pays développés envers les pays pauvres plus sévèrement impactés par les effets du dérèglement climatique. Bien qu’une avancée historique ait été réalisée grâce à la création d’un fonds spécifique pour les pertes et dommages subis par les pays pauvres, les États dits développés ont privilégié le statu quo sur les questions d’usage des énergies fossiles alors que leur exploitation est l’une des causes principales du dérèglement climatique.

Jeunes Transi’Terre : ouverture des inscriptions de la prochaine rencontre à Paris les 17 et 18 décembre

TransiTerre_logo

Le centre confédéral organise le premier rassemblement national Transi’Terre, programme d’engagement en faveur de la transition écologique qui s’adresse aux jeunes. Il se tiendra à Paris au centre CIS Paris Ravel les samedi 17 et dimanche 18 décembre et sera consacré à la biodiversité et au changement climatique. L’événement est ouvert aux jeunes âgés de 12 à 30 ans et pourra accueillir 50 personnes maximum. Inscriptions en ligne.

« Alors, on agit? », une mini-série pour donner l’envie aux jeunes de s’engager en faveur de la transition écologique

Capture

Des volontaires en service civique de la Ligue de l’enseignement du Loir-et-Cher ont réalisé une série de vidéos intitulée « Alors on agit ? » afin de donner envie à d’autres jeunes de s’engager, en particulier en faveur de la transition écologique et sociale. Cette mini-série suit le jeune Samy qui découvre peu à peu le service civique à travers des témoignages de volontaires jusqu’à s’engager lui-même.

Le pôle transition écologique lance sa page sur Réseau Ligue !

numérique

Cette page est un espace de partage de ressources, d’outils pédagogiques et d’informations sur la transition écologique. Elle mutualise ainsi des contenus variés en lien avec nos activités (biodiversité, éducation en anthropocène, numérique et écologie…) dans le but de nourrir nos réflexions. Les salariés des fédérations et unions régionales membres de cet espace sont invités à y contribuer en publiant des appels à intérêts, des sollicitations ou encore des articles.

Histoires de nature : la nouvelle plateforme de collection participative du Museum d’histoire naturelle sur les changements environnementaux

Capture Museum

Le Muséum national d’histoire naturelle, en partenariat avec le Muséum für Naturkunde Berlin, a lancé, le 7 octobre dernier, le programme « Histoires de nature ». Ce dispositif de sciences participatives propose un espace d’archivage ouvert à tous de photographies, de vidéos et d’extraits audio de documents ou d’objets du passé qui illustrent un changement environnemental par rapport à la période actuelle. Cette collecte citoyenne devra permettre de reconstituer les représentations individuelles et collectives des changements environnementaux à travers le partage de récits personnels.

Inégalités face au changement climatique : un débat intense à l’aube de la COP27

Inondations Pakistan

Alors qu’en 2019, lors de la COP15, les États riches s’étaient engagés à verser 100 milliards de dollars chaque année pour financer l’adaptation des pays pauvres au changement climatique, le compte n’y est pas. À l’aube de la COP27, les pays du sud se mobilisent pour obtenir de la part des pays du nord un soutien financier nécessaire face à l’accélération des conséquences du dérèglement climatique. Cela se justifie notamment par la responsabilité historique des pays riches dans le changement climatique, dont les effets impactent plus fortement les pays pauvres faiblement émetteurs de gaz à effet de serre.

Décret éco énergie tertiaire : dernière ligne droite!

Le décret Eco Energie Tertiaire est un dispositif qui a pour objectif d’impliquer l’ensemble des structures de l’économie tertiaire (centres de vacances, bureaux, centres sociaux, cinémas…) dans la lutte contre le changement climatique grâce à des baisses considérables de leur consommation énergétique. Les bâtiments concernés par ce décret sont ceux dont la surface de plancher cumulée est égale à 1 000 mètres carrés ou plus. Le 30 septembre 2022, première échéance du décret, les acteurs concernés doivent répondre à leurs premières obligations en se connectant à la plateforme OPERAT pour y inscrire les données de la consommation d’énergie finale de l’année en cours, ainsi que l’année de référence choisie pour justifier des baisses de consommation énergétique par décennie imposées par le décret : -40% en 2030, -50% en 2040 et -60% en 2050.

La Ligue de l’enseignement, lauréate de l’appel à projets « Jeunes et Nature » de la DJEPVA

La Ligue de l’enseignement est lauréate de l’appel à projets « Jeunes et Nature » porté par la Direction de la jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative (Djepva). Cet appel vise à soutenir des initiatives locales contribuant à la préservation de la biodiversité et des écosystèmes et mises en œuvre par des jeunes de 12 à 18 ans. À travers le grand programme d’engagement Transi’Terre, le centre confédéral proposera, dès le mois d’octobre, des activités visant à former et à soutenir les jeunes mettant en place des projets liés à la préservation de la biodiversité.

L’évaluateur du vivre ensemble : l’outil pour auto-évaluer ses projets associatifs

eve

En janvier 2020, les jeunes lauréats de la masterclass « Gouvernance et Engagement », présentaient aux dirigeants de la Croix-Rouge française, de l’APF France Handicap, de Familles rurales et de la Ligue de l’enseignement leur projet autour du mieux vivre-ensemble. Ils avaient alors interpellé sur trois enjeux cruciaux : lutter contre l’exclusion, partager les savoirs et agir pour l’écologie.

Quelles conclusions de la COP 26 ?

Photo article COP 26

Du 1er au 12 novembre s’est tenue à Glasgow la COP 26 qui a rassemblé 196 États signataires de la convention cadre des Nations Unies sur les changements climatiques. Cette rencontre portait plusieurs ambitions, dont celles de finaliser la mise en œuvre opérationnelle de la COP 21 : rehausser les objectifs climatiques des États et proposer des mesures engageantes concernant l’exploitation des énergies fossiles. Au final, c’est sur un accord en demi-teinte que s’est conclue cette COP. Le maintien de la hausse des températures sous la barre des +1,5 °C est loin d’être garanti, la diminution de l’exploitation du charbon cède le pas à la sortie du charbon initialement préconisée, et la solidarité internationale envers les pays du sud a été écartée des décisions.

Conscience Numérique Durable : une mallette pédagogique sur le numérique et l’écologie

conscience numérique durable

Dans le cadre d’un partenariat européen, la Ligue de l’enseignement de la Loire a produit 50 malles pédagogiques pour faire comprendre aux jeunes les impacts écologiques du numérique. Contenant des ressources variées (parcours, activités, infographies…), ces malles sont destinées aux enseignants de collège et aux acteurs éducatifs intervenant régulièrement en milieu scolaire ou extrascolaire.

L’écologie dans les médias, des années 70 à aujourd’hui

media ecologie

Le traitement de l’écologie et de ses grands enjeux par les médias ne date pas d’aujourd’hui. Depuis plusieurs décennies, ils ne cessent de se renouveler dans l’appréhension de cette vaste thématique. Dans cet article, retrouvez une analyse approfondie de ce traitement médiatique opéré au fil des années : des années 70 où l’écologie est envisagée uniquement par le prisme des loisirs et du tourisme à l’émergence des médias dédiés, puis la prise de conscience, de la part des citoyens qui investissent massivement internet et les réseaux sociaux pour s’organiser.

Le programme « Génération Climat » finance des projets portés par les jeunes

génération-climat

S’adressant à des associations de jeunes, des Juniors Associations ou des collectifs de jeunes, cet appel à projets est initié par la fondation Nicolas Hulot pour la nature et l’Homme et le Forum des organisations de solidarité internationale issues des migrations. Il vise à soutenir des projets de lutte contre les changements climatiques et en faveur de la solidarité, en France et dans les pays du Sud.

Quelle stratégie européenne dans le domaine environnemental ?

GreenDeal

Le 15 janvier 2020, les députés du Parlement européen ont voté à la majorité l’adoption du Green deal européen, une stratégie ambitieuse visant à engager l’ensemble des États-membres et toutes les parties prenantes de la société (citoyens, entreprises, collectivités…) pour relever l’objectif d’un continent européen neutre en carbone à l’horizon 2050. Dans cette perspective, il est nécessaire que l’ensemble des mesures législatives du Green deal répondent à des réalités scientifiques et soient concrètement appliquées par les pays européens. Elles devront nous amener à réfléchir à de nouvelles manières de produire, d’innover et de consommer pour s’adapter aux grands défis écologiques de demain.

Comportements et aspirations des jeunes à l’égard de l’environnement

jeunes environnement

L’édition 2020 du Baromètre DJEPVA sur la jeunesse, réalisée par le Centre de recherche et d’étude pour l’observation des conditions de vie (Crédoc) et l’Injep, révèle l’envie des jeunes de s’engager pour l’environnement. Elle nuance toutefois l’idée d’une jeunesse tout entière acquise à la cause environnementale. Ce sont les jeunes les mieux insérés économiquement qui ont davantage la conviction d’avoir un rôle à jouer dans la protection de l’environnement.

La Ligue s’engage pour une Europe plus souveraine, plus démocratique, plus ouverte et plus sociale

Julien-Cregut-Mollys-Eyes-28-1200x800

Jamais les élections européennes ne se sont déroulées dans un contexte aussi incertain, voire angoissant pour toutes celles et ceux qui croient en une Europe protectrice, émancipatrice et sociale. A l’occasion de la Journée de l’Europe, la Ligue s’engage, face à la tentation du repli nationaliste, pour une Europe plus forte et solidaire autour de quatre priorités : la transition écologique ; la recherche, l’innovation, l’éducation et la jeunesse ; l’Europe sociale ; les migrations et l’asile.