Guerre en Ukraine : pour un accueil inconditionnel des personnes exilées en Europe

Parmi les 3,8 millions d’Ukrainiens ayant quitté leur pays, environ 30 000 seraient arrivés sur le territoire français, selon Emmanuelle Wargon, ministre déléguée chargée du Logement, qui a réitéré l’objectif de l’État de pouvoir accueillir « le plus vite possible, environ 100 000 personnes venues d’Ukraine ». Cet élan de solidarité envers le peuple ukrainien est fondamental mais apparaît néanmoins surprenant au regard des politiques migratoires déshumanisées et inhospitalières menées en Europe et en France ces dernières décennies. Face à cette solidarité à deux vitesses, la Ligue de l’enseignement s’inquiète des conséquences que ce traitement peut provoquer sur les droits et la dignité des personnes exilées ne provenant pas d’Ukraine. Aux côtés de plusieurs associations auxquelles elle est associée au sein du collectif Solidarité Ukraine, elle défend l’universalité du droit d’asile et l’inconditionnalité de l’accueil des personnes exilées sans discrimination aucune et dans le respect des droits les plus fondamentaux.

Poursuite de nos actions de solidarité et de sensibilisation autour du conflit ukrainien

274878829_5130854560278681_3575621242674945681_n

Un espace de ressources et d’échanges sur nos actions de solidarité en direction du peuple ukrainien est désormais accessible sur le nouveau réseau social de la Ligue de l’enseignement. À noter également, le mardi 29 mars prochain, de 18 h 30 à 20 heures, notre visioconférence de décryptage de la guerre en Ukraine en compagnie de Sylvain Kahn, professeur agrégé à Sciences Po, et à destination des jeunes engagés de notre réseau (volontaires en service civique, Juniors Associations…).

Mardi 29 mars : visioconférence de décryptage du conflit en Ukraine avec Sylvain Kahn

Sylvain Kahn

Le contexte actuel de la guerre en Ukraine est brutal, les médias diffusent un flux d’informations incessant, parfois anxiogène, souvent difficile à comprendre tant les enjeux géopolitiques sont complexes. À ce titre, nous proposons aux jeunes engagés de notre réseau un temps de décryptage du conflit, le mardi 29 mars à 18 h 30, en présence de Sylvain Kahn, spécialiste des questions européennes.