Transmettre sa passion pour la lecture

portrait_estelle

Férue de lecture et d’écriture, Estelle Reneuve, 25 ans, s’est engagée auprès de la Ligue de l’enseignement d’Indre-et-Loire dans le cadre d’une mission de service civique du programme « En Toutes Lettres ». L’objectif : transmettre son goût pour les mots aux habitants d’un milieu rural.

Originaire d’Orléans, Estelle s’est installée à Tours pour préparer une licence et un master Patrimoine écrit et édition numérique. Littérature jeunesse, roman, fantaisie, drame… « J’ai toujours aimé lire, un peu de tout », se remémore-t-elle. A 8 ans, elle s’empare de feuilles dans l’imprimante pour écrire des histoires qu’elle lit ensuite devant sa classe. « La plupart n’en avait rien à faire, mais certains appréciaient. » Aujourd’hui âgée de 25 ans, Estelle aime s’inspirer des Sims pour imaginer un univers à ses personnages, qu’elle retranscrit sur un blog.

Promouvoir la lecture en milieu rural
C’est à l’issue de ses études et d’un CDD à la bibliothèque de Véretz qu’Estelle découvre le service civique. « On m’en a parlé quand j’ai récupéré mon diplôme à la fac. Cette mission me laissait du temps pour préparer le concours de bibliothécaire, c’était donc idéal. » L’occasion de s’engager dans le milieu associatif et d’engranger de l’expérience. De novembre 2018 à juin 2019, Estelle rejoint la bibliothèque associative de Thilouze, affiliée à la Ligue de l’enseignement d’Indre-et-Loire, dans le cadre du grand programme « En toutes lettres ». Sa mission : promouvoir la lecture en milieu rural.

Peu de temps avant son arrivée, un système de navette est mis en place pour faciliter les échanges d’ouvrages au sein des 14 bibliothèques du réseau de la communauté de communes Touraine Vallée de l’Indre (CCTVI). « Les bénévoles n’avaient pas le réflexe de s’en servir. J’ai été formée au logiciel puis je les ai aidés à se l’approprier afin que les usagers puissent en profiter. » L’équipe est bienveillante à son égard dès lors qu’elle perçoit toute sa motivation. Elle l’aide par ailleurs à vaincre sa timidité, bien que les animations qu’elle lance la poussent à aller vers les autres.

« Une expérience inoubliable »
Parmi elles, un atelier autour du jeu de société Trivial Pursuit sur le thème de Disney pour mieux s’adapter aux spécificités d’un village de 1600 habitants. « Il fallait attirer un public familial, avec des parents, enfants et collégiens. Il y a aussi la problématique de la mobilité mais heureusement, j’avais une voiture et la CCTVI me remboursait une partie des frais kilométriques. » Dès décembre, elle tend le micro aux bibliothécaires* du réseau pour leur permettre de présenter leur livre préféré. Un autre volet de sa mission qui l’incite à lancer, de février à avril, un atelier radio pour enfants avec un animateur jeunesse de la commune.

Si Estelle n’a pas réussi le concours, elle reste fière du chemin parcouru. « Cette expérience inoubliable m’a confortée dans mon choix de vouloir travailler en bibliothèque. La Ligue de l’enseignement a été très à l’écoute, elle m’a accompagnée et m’a permis d’être plus confiante. » En recherche d’emploi depuis la fin de sa mission, elle est décidée à retenter sa chance au concours en 2020.

* Ces interviews coups de cœur étaient ensuite disponibles en podcast sur Radio Raj (Radio des animateurs jeunesse).

 

 

Le grand programme « En Toutes Lettres » Grâce à ce programme, des formations sont proposées aux volontaires en service civique. « Il y en avait sur la lecture à voix haute et l’accueil d’auteurs. C’était super ! » C’est ainsi qu’elle a rencontré une volontaire de la bibliothèque des cinémas Studios de Tours. « Ils avaient une exposition sur le film d’animation, qu’ils pouvaient prêter aux bibliothèques du réseau. J’ai choisi d’y participer. » Avec une formation proposant d’allier lecture et numérique, Estelle a aussi découvert un autre programme « les D-Codeurs ».