• home
  • À la Une
  • Un Salon sous le signe du numérique éducatif et de l’engagement des jeunes

Un Salon sous le signe du numérique éducatif et de l’engagement des jeunes

Cette 20ème édition du Salon de l’éducation réunissait, comme l’année dernière, Educatec-Educatice –le salon des professionnels de l’éducation–, et le salon de l’orientation qui a rassemblé des centaines de milliers de jeunes.

À l’occasion du salon Educatec-Educatice, qui réunissait acteurs éducatifs, institutionnels et acteurs privés, la Ligue de l’enseignement a organisé avec L’Étudiant et la Direction du numérique pour l’éducation (DNE), un cycle de conférences autour du numérique. Neurosciences en éducation, innovation pédagogique, protection des données personnelles des élèves, robots et jeux vidéo éducatifs, intelligence artificielle, éducation aux médias et à l’information à l’ère du numérique et des réseaux sociaux étaient au programme.
En marge de ces conférences, la Ligue a aussi présenté différents projets qui lui sont propres : Enerman, un dispositif d’éducation à l’énergie qu’elle développe avec des partenaires européens, et un site internet qu’elle vient de lancer avec la fondation Evens à l’attention des enseignants pour engager un débat démocratique en classe à partir d’une controverse.


Poppy, Thymio… et les autres
Disposant de stands sur les deux salons, la Ligue de l’enseignement a mis à l’honneur la robotique éducative. Sur Educatec-Educatice, elle a présenté le robot Poppy, conçu dans le cadre d’un partenariat avec des acteurs du monde économique, de la recherche et de l’éducation (Inria, IFE ENS…). L’objectif étant de créer des écosystèmes et des technologies open source ou libre et de les mettre au service de l’éducation et de la formation.

Sur le salon de l’orientation, Emma, Mathieu, Bastien et d’autres volontaires en service civique engagés auprès de la Ligue pour l’inclusion numérique (les D-Codeurs), ont présenté au public les différents outils qu’ils utilisent dans le cadre de leurs missions : le robot thymio, l’imprimante 3D Rosa, les ateliers déconnectés…


L’engagement des jeunes valorisé
Sur le salon de l’orientation, en plus des volontaires « D-Codeurs », d’autres services civiques, Baptiste, Brieuc, Laurie, Léa… sont venus témoigner de leur engagement dans le champ du numérique et des médias, à l’occasion d’une rencontre avec Gabriel Attal, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse. Des profils et des parcours divers : certains ont rejoint des associations étudiantes et le réseau Animafac, d’autres sont journalistes jeunes avec Jets d’encre, ou engagés en Junior Association.  Tous ont pu raconter un peu de leur vie, de leur parcours d’étudiant, de bénévole, de leur envie d’agir pour les autres. Et comment, pour certains, cette expérience de l’engagement, a influé leur choix d’orientation et leur futur métier.

Cette année, le Salon de l’orientation a été honoré des visites de Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, Roxana Maracineanu, ministre des Sports, et Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.

Sur invitation de la Ligue, Jean-Michel Blanquer et Laurent Petrynka, inspecteur général de l’Éducation nationale, ont débattu avec des jeunes engagés et des acteurs associatifs (Cnajep, Institut de l’engagement…) du Service national universel.

Autres temps fort du salon : le renouvellement d’un accord-cadre pour l’éducation à l’économie sociale et solidaire (ESS) entre le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse et les organisations membres de l’Esper, dont la Ligue fait partie, et la signature de la convention « Pour un parcours de confiance » entre le ministère de l’Éducation nationale et l’Agence du Service civique, pour lutter contre le décrochage scolaire.

Sur le stand de l’Ufolep (Union française des œuvres laïques d’éducation physique), Roxana Maracineanu a rencontré des jeunes engagés dans le dispositif Ufostreet, ainsi que des formateurs au secourisme Ufolep. Quant à l’Usep (Union sportive de l’enseignement du premier degré), elle a renouvelé son partenariat avec la MGEN dans le cadre de son programme « À l’Usep, l’athlé ça se vie » et de son futur congrès national des enfants en 2019. L’Usep a également signé la convention « Savoir rouler – savoir glisser » avec la Fédération française de roller et skateboard.

Rendez-vous du 20 au 24 novembre 2019 pour la prochaine édition.